La spécialité LLCER Espagnol

🎯 Objectifs

  • Développer les compétences en langue espagnole (approfondissement des cinq compétences de communication) pour atteindre le niveau C1 en fin de terminale.
  • Découvrir une culture riche et diversifiée (aire hispanique et hispano-américaine).
  • Améliorer les chances d’exercer un métier lié à des secteurs variés (communication, commerce, marketing, tourisme…) et se préparer à la mobilité internationale.

🇪🇸 Thématiques

  • Deux thématiques sont abordées en Première :
    • Circulation des Hommes et circulation des Idées
    • Diversité du monde hispanophone
  • Deux œuvres complètes sont étudiées ainsi qu’un film.
  • De nombreux documents en relation avec les thématiques sont proposés, mais aussi des exercices originaux de création et d’expérimentation linguistique. Travail en petits groupes.

🧠 Pertinence

  • Plus d’un demi-milliard de locuteurs natifs dans 21 pays
  • Deuxième langue de communication internationale après l’anglais
  • Deuxième langue maternelle la plus parlée, après le mandarin
  •  Troisième langue la plus utilisée par les internautes
  • L’un de ses principaux avantages est dû à sa communauté linguistique très importante : l’espagnol est la quatrième langue la plus parlée au monde. Plus de 50 millions d’hispanophones vivent aux Etats-Unis, ce qui en fait le pays avec la plus grande communauté de locuteurs espagnols, après le Mexique.
  • Les hispanophones sont ainsi de plus en plus prisés par les entreprises.

🧑‍🎓 Débouchés

  • Les études vers lesquelles se diriger :
    • CPGE économiques et commerciales, littéraires et en sciences sociales
    • Écoles de commerce, de communication, de journalisme, de tourisme
    • Concours de l’enseignement
    • Relations internationales, traduction, interprétariat
  • Les diplômes à envisager :
    • Licence LEA, LLCE, Sciences Politiques et IEP, Sciences de l’Education
    • Bachelor Langues étrangères / espagnol
    • Master MEEF / Sciences du langage
    • BTS commerce international, management, communication
    • BUT commerce, gestion / communication, administration, droit

La spécialité SES

🎯 Objectifs

  • Acquérir des connaissances économiques, sociales et politiques
  • Analyser des phénomènes d’actualité
  • Développer l’esprit critique
  • Acquérir la méthode de l’argumentation

📰 Thématiques

  • Économie : les marchés concurrentiels et non concurrentiels, le financement de l’économie, la monnaie, le rôle des pouvoirs publics dans la régulation économique, la croissance économique, le commerce international, les causes et les solutions au chômage, les politiques économiques dans l’Union européenne, la finance internationale, les outils économiques pour protéger l’environnement.
  • Sociologie : la socialisation, les liens sociaux, la déviance, la structure sociale, le rôle de l’Ecole, la mobilité sociale des individus, les mutations du travail, la justice sociale.
  • Sciences politiques : la formation de l’opinion publique, les facteurs explicatifs du vote, la diversité de l’engagement politique.

🧠 Compétences

  • Meilleure compréhension du monde qui nous entoure
  • Argumentation
  • Analyse de documents statistiques

🧑‍🎓 Débouchés

  • Licences diverses : économie, sociologie, sciences politiques, AES, droit, psychologie, LEA, STAPS…
  • BUT tournés vers le monde de l’entreprise (TC ; GEA ; GACO ; CJ…) et le secteur social (CS)
  • BTS tournés vers le monde de l’entreprise (MUC ; NDRC ; PIM ; gestion de la PME…) et le secteur social (ESF)
  • CPGE ECG et BL
  • Science Po Paris et IEP
  • Ecoles de commerce et de communication
  • Ecoles paramédicales (infirmier·ère, orthophoniste…) et sociales (éducateur·trice spécialisé·e, assistant·e social·e, journaliste…)

🧑‍🏫 Le mot des professeurs du lycée George-Sand

Deuxième spécialité la plus prisée au niveau national, les sciences économiques et sociales sont faites pour aiguiser votre curiosité sur le monde économique, social et politique ! L’actualité n’aura plus de mystère pour vous.

Évaluant différentes compétences (argumentation, compréhension de documents statistiques et de textes, connaissances de cours…), l’épreuve finale du baccalauréat met rarement les élèves sérieux et sérieuses en grande difficulté : en choisissant les SES, vous avez toutes les clés en main pour réussir !

En savoir plus…

Les différentes filières

Baccalauréat général

La voie générale prépare en deux ans les lycéens au baccalauréat général et à la poursuite d’études supérieures, principalement en université ou en classes préparatoires.

L’organisation du lycée général propose des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions.

Le lycée offre trois types d’enseignements :

  • Un large socle de culture commune, humaniste et scientifique, ouvert aux enjeux de l’avenir.
  • Des enseignements de spécialité choisies par l’élève et s’accentuant entre la première et la terminale (trois disciplines en classe de première puis deux en terminale parmi les trois suivies en première). Ces disciplines bénéficient d’horaires significatifs permettant de proposer des programmes ambitieux et de donner du temps aux élèves pour les apprentissages. Des enseignements facultatifs permettront, en outre, à l’élève de compléter son parcours.
  • Un temps d’aide à l’orientation tout au long du lycée pour préparer les choix de parcours et, à terme, l’entrée dans l’enseignement supérieur. Les élèves seront accompagnés selon les horaires prévus dans le cadre des marges d’autonomie des établissements.

Baccalauréat technologique

À l’issue d’une seconde générale et technologique, les élèves peuvent s’orienter dans l’une des séries de la voie technologique. Après le baccalauréat, ils peuvent ensuite poursuivre des études supérieures, notamment technologiques : BTS, DUT, etc.

Série sciences et technologies du management et de la gestion (STMG)

C’est la filière idéale pour les élèves qui s’intéressent à l’économie et au fonctionnement d’une entreprise, et qui ont un projet professionnel dans le domaine des ressources humaines, du marketing, de la finance, ou encore du numérique.
Il s’agit d’une filière de baccalauréat technologique, qui est différente d’un baccalauréat professionnel car elle ne permet pas une insertion professionnelle directe. Il faudra en effet poursuivre tes études pour te spécialiser et obtenir un diplôme professionnel.

Quels enseignements ?

  • Des enseignements communs : français (en première), philosophie (en terminale), mathématiques, histoire-géographie, enseignement moral et civique, langues vivantes, éducation physique et sportive, accompagnement personnalisé, aide à l’orientation.
  • Des enseignements technologiques de STMG :
    • 3 spécialités en première : droit et économie ; management ; sciences de gestion et numérique.
    • 2 spécialités en terminale : droit et économie ; management sciences et gestion du numérique (pour laquelle l’élève choisira 1 enseignement spécifique parmi ces 4 : gestion et finances ; mercatique ; ressources humaines et communication ; systèmes d’information de gestion).
    • 1 enseignement technologique dispensée en anglais (1 heure)

Que faire après un bac STMG ?

Le bac STMG offre de nombreux débouchés pour des études courtes ou longues :

  • BTS (Bac +2) : commerce, gestion-comptabilité, gestion de la PME, tourisme…
  • BUT (Bac +3) : techniques de commercialisation, gestion administrative et commerciale, informatique, carrières juridiques…
  • Licence et licence professionnelle (Bac +3)
  • Master (Bac +5)

Témoignages d’élèves

« Actuellement en BTS MCO en alternance. Beaucoup de bons souvenirs, une bonne ambiance tout en travaillant. Des profs dévoués. J’étais un élève compliqué, mes professeurs ont su m’accompagner jusqu’au baccalauréat. »

Ilyes

« J’ai obtenu en 2018 un bac STMG option Mercatique. Le fait d’avoir fait un stage d’observation pendant le lycée m’a directement poussé vers le choix de l’alternance afin d’allier étude et travail.
Étant passionné d’informatique depuis petit, j’ai décidé de faire un BTS Services informatiques aux organisations option Système et réseaux en alternance à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Val d’Oise. J’étais technicien de maintenance informatique, même si les missions n’étaient pas toujours intéressantes, j’ai énormément appris en entreprise et je savais que si je continuais plus longtemps mes études cela allait me permettre d’avoir un travail qui allait me plaire. C’est pour cela que j’ai opté pour faire une licence de préparation en informatique générale pendant 1 an pour me spécialiser durant les 2 prochaines années en cybersécurité durant mon M1 et M2. J’ai pu être embauché en tant qu’Apprenti Analyse cybersécurité dans une société qui se nomme Groupe Cyllene et durant ces 3 ans, j’ai fait des missions très intéressantes avec pour certaines beaucoup plus de responsabilités. C’est aussi là où j’ai le plus appris en termes d’informatique et de cybersécurité. Au bout de ces 3 ans, et après avoir eu mon master, j’ai décidé de signer en CDI dans la même société en tant qu’Analyste Cybersécurité. Même après mes études, je continue de m’autoformer à l’informatique en générale et à la cybersécurité pour toujours être à jour sur les dernières nouveautés. »

Raphaël

« Actuellement étudiante en première année de BUT GEA, mes deux années en classe de STMG ont été les meilleures de ma scolarité. Et ceci grâce aux professeurs, à l’ambiance de classe et à l’intérêt des programmes. Je remercie mes professeurs qui m’ont permis de gagner en confiance en moi et d’être épanouie dans mes études supérieures en alternance. »

Ingrid

« 1️⃣ Une approche concrète
Les cours de STMG sont souvent axés sur des cas pratiques, des études de cas réels et des projets concrets.

2️⃣ Une diversité d’opportunités
Un autre avantage offert par la filière STMG aux étudiants réside dans la pluralité des possibilités. Lors du passage de la première à la terminale, les élèves ont l’opportunité de choisir une spécialité parmi plusieurs options telles que les ressources humaines, la mercatique/marketing, la finance ou l’Informatique.

3️⃣ Une ouverture sur le monde professionnel
Grâce aux stages d’observations que tu pourras réaliser dès ta première année STMG, cette filière t’offrira une ouverture directe avec le milieu professionnel grâce à des enseignements étroitement liés aux exigences du monde du travail. Tu développeras des connaissances et des compétences pratiques qui faciliteront la poursuite d’études pour ta future intégration professionnelle.

4️⃣ En polyvalence et en compétences tu gagneras
En intégrant la filière STMG, tu auras l’occasion en plus des matières générales de découvrir des cours en lien avec le monde professionnel comme par exemple la gestion, le marketing, la comptabilité, le droit et l’économie.
Les étudiants en STMG développent des compétences transverses, incluant la capacité d’analyse, la prise de décision, la communication et la gestion du temps, des aptitudes précieuses dans divers secteurs professionnels.

5️⃣ Une poursuite d’études variées
La filière STMG prépare les élèves à diverses poursuites d’études, que ce soit dans l’enseignement supérieur (université, BTS, DUT) en initial ou en alternance ou dans des écoles spécialisées en gestion et management. La filière STMG prépare également les élèves à certains concours liés aux métiers de la gestion et du management, ce qui peut être un avantage pour ceux qui envisagent des carrières spécifiques. »

Mattéo

Baccalauréat professionnel

Métiers du commerce et de la vente option A : Animation et gestion de l’espace commercial (AGEC)

Le titulaire du baccalauréat de ce diplôme est un employé commercial qui intervient dans tout type d’unité commerciale : sédentaire, alimentaire ou non alimentaire.
C’est un professionnel spécialisé ou généraliste, en libre- service ou en vente assistée qui met à la disposition de la clientèle les produits correspondant à sa demande. Il utilise les outils de digitalisation de la relation client.

Métiers du commerce et de la vente option B : Prospection clientèle et gestion de l’offre commerciale (PVOC)

Le titulaire de ce diplôme exerce ses activités dans le secteur du commerce de biens ou de services. Les entreprises commerciales concernées : concessionnaires, agences immobilières, grossistes. Les entreprises de services (vente de prestations : entretien, location assurance), les entreprises de production qui fabriquent et commercialisent des biens de consommation courante, de petits équipements, des fournitures industrielles.

Arts graphiques

CAP Signalétique et décors graphiques (SDG)

Le titulaire du CAP « Signalétique et décors graphiques » exerce son activité dans de très petites, petites et moyennes entreprises, majoritairement de type artisanales de moins de 10 salariés.
Ces entreprises sont amenées à concevoir, fabriquer numériquement ou manuellement et installer des marquages en signalétique et décors graphiques (publicitaires ou/et décoratifs).

BMA Arts graphiques option A : Signalétique

Le titulaire du BMA « Arts graphiques » est un professionnel très qualifié des métiers d’art. Il intervient, dans la réalisation de signalétiques ou de décors. Il maîtrise l’ensemble des outils de production : plotter de découpe, imprimante numérique 2D ou 3D, plastifieuse, machine numérique de gravure et de découpe, petit outillage de peinture, outils manuels.
La pose et la peinture sont réalisées en atelier et/ou en extérieur.
En atelier et sur site, son activité consiste à préparer, fabriquer et installer, si nécessaire, une signalétique ou un décor.

Les élèves des filières SDG et BMA arts graphiques réalisent des travaux de communication visuelle, d’illustrations publicitaires, de marquages publicitaires ou de décors en utilisant des savoirs faire techniques, artistiques, graphiques et numériques.

Les élèves de la filière arts graphiques ont eu l’honneur de proposer des concepts de signalétiques pour le Campus de Versailles, cette vidéo retrace leur démarche de travail dans le cadre de ce projet :

Brevet de technicien supérieur

Management commercial opérationnel

La spécialité NSI

La spécialité numérique et sciences informatiques permet de découvrir les fondements de l’informatique.

Au lycée général, l’enseignement de la spécialité NSI repose sur 4 concepts fondamentaux : les données, les algorithmes, les machines et les langages.

Son volume horaire est de quatre heures en première et six heures en terminale.

En outre un quart du temps est réservé à la conception et à l’élaboration de projets.

📈 Thématiques

  • Histoire de l’informatique
  • Représentation des données
  • Traitement de données en tables
  • Interactions entre l’homme et la machine sur le Web
  • Architectures matérielles et systèmes d’exploitation
  • Langages et programmation
  • Algorithmique

Au travers de ces thèmes, vous allez apprendre à analyser et modéliser un problème, décomposer un problème en sous-problèmes et reconnaître et réutiliser des situations déjà analysées, concevoir des solutions algorithmiques et enfin développer des capacités d’abstraction et de généralisation.

Des compétences que l’on retrouve dans de nombreuses disciplines scientifiques. D’ailleurs, il est souvent préférable d’associer cette spécialité aux autres spécialités scientifiques et notamment à la spécialité mathématiques.

✍ Épreuves

Si vous abandonnez la spécialité à la fin de votre première année, vous n’aurez à ce jour aucune épreuve finale à passer, ce sont les notes obtenues pendant l’année qui seront prises en compte pour la note du baccalauréat. Dans ce cas, le coefficient est de 8.

Si vous décidez de garder la spécialité en terminale, vous serez évalué par une épreuve finale, en juin, qui de décomposera à une épreuve écrite comptant pour trois quart de la note finale et une partie pratique comptant pour un quart de la note finale.

La partie écrite comportera trois exercices relatifs au programme de terminale. La partie pratique comportera deux exercices à faire sur ordinateur.

Au grand oral du bac, vos sujets porteront également sur la NSI, en lien avec votre seconde spécialité.

🎓 Débouchés

Avec une spécialité complémentaire (mathématiques, physique-chimie ou SVT), vous pourrez suivre de nombreux cursus scientifiques comme des classes préparatoires scientifiques ou écoles d’ingénieurs (il sera alors vivement conseillé, en plus d’avoir conservé les mathématiques en terminale, de choisir l’option maths expertes), des BTS (SIO, SN), des BUT et licences en informatique.

🧑‍🏫 Le mot des professeurs du lycée George-Sand

Choisir la spécialité NSI signifie que vous avez de l’intérêt pour cette matière et que ce choix est cohérent avec vos vœux d’orientation.

Pour réussir, il faut travailler régulièrement, être curieux et rigoureux. Vous devrez vous entraîner en manipulant sur machine les nombreux concepts théoriques abordés.

Attention à ne pas vous y tromper, la NSI est une spécialité scientifique. Le but n’est pas d’apprendre à manipuler des logiciels ou « simplement » créer des pages Web. Avec un logiciel de retouche photo, en appuyant sur un simple bouton vous pouvez déflouter votre photo. Mais comment l’ordinateur a-t-il fait ? Ou plutôt comment lui a-t-on dit de faire ? ChatGPT permet de faire des choses époustouflantes mais comment l’a-t-on programmé ? Comment faire « apprendre » un ordinateur. Voilà des exemples de questions que l’on se posera et auxquelles on tachera de répondre.

La spécialité HLP

🎯 Objectifs

  • Développer ses capacités de réflexion, d’analyse, de rédaction et de problématisation
  • Approfondir son rapport à la culture
  • Aiguiser son jugement
  • Développer des capacités d’abstraction et d’élaboration
  • Découvrir des œuvres d’art, littéraires et philosophiques et se constituer une culture humaniste

🤔 Thématiques

  • La parole, ses pouvoirs, ses fonctions et ses usages
  • Les diverses manières de se représenter le monde et de comprendre les sociétés humaines
  • La relation des êtres humains à eux-mêmes et la question du moi
  • L’interrogation de l’Humanité sur son histoire, sur ses expériences caractéristiques et sur son devenir

🧠 Compétences

  • Une bonne culture littéraire et philosophique
  • Des capacités d’argumentation, de conceptualisation, de problématisation
  • Des capacités d’expression, une maîtrise du langage à l’écrit comme à l’oral
  • Des capacités de lecture, de compréhension, de construction du sens des textes et d’interprétation

🧑‍🎓 Débouchés

  • Des études de lettres, de philosophie
  • Des études en sciences humaines (en droit, en sciences politiques, en psychologie…)
  • Des études en communication, en journalisme
  • Des études en art
  • Des BUT (dans l’édition et les métiers du livre, de communication…)
  • Des classes préparatoires littéraires

🧑‍🏫 Le mot des professeurs du lycée George-Sand

  • HLP, quesaco ? C’est un acronyme qui signifie « Humanités, littérature et philosophie ». La spécialité HLP se situe donc au croisement de plusieurs disciplines : la littérature (l’ensemble des textes écrits auxquels on reconnaît une finalité esthétique), la philosophie (dont l’étymologie signifie « amour du savoir » et qui est une démarche intellectuelle qui vise une compréhension du monde, de l’homme, de la vie) et les humanités (c’est-à-dire les sciences humaines et les arts au sens large). Vous aurez à la fois des séances de lettres et de philosophie, dont les contenus entreront en résonance, animées par des enseignant·es différent·es. Si vous aimez l’art, si vous aimez lire, si vous aimez vous poser des questions, c’est pour vous ! C’est une spécialité stimulante pour les esprits curieux, dans la mesure où elle permet d’avoir une pensée toujours en mouvement, de s’interroger sur nous-mêmes et sur le monde dans lequel on vit. Cette formation vous donnera des connaissances et des outils pour oser penser par vous-mêmes, et développer un esprit critique qui vous sera tellement utile dans vos études, dans votre future activité professionnelle, mais aussi dans toutes les circonstances de la vie.
  • En HLP on lit, on regarde des films, des œuvres d’art, on réfléchit, on écrit, on débat, il faut donc aimer lire, être à l’aise dans l’expression écrite et orale ou avoir vraiment envie d’approfondir et de progresser dans ces domaines.
  • Pour réussir il faut travailler avec rigueur, être curieux et curieuse mais aussi faire preuve d’autonomie dans son travail (être capable d’approfondir des aspects abordés en cours en tenant un cahier de lecteur·ice, en développant d’autres pratiques (aller au théâtre, au cinéma, voir des expositions etc.) être capable de travailler pour soi et non simplement en relation avec une évaluation extérieure). Il faut aimer les exercices d’expression écrite et orale mais ne pas avoir peur de l’abstraction pour la philosophie, aimer justifier sa pensée, être attentif et attentive aux opérations stylistiques et aux stratégies argumentatives des textes, construire des paradoxes.