Plan particulier de mise en sûreté

La loi impose aux établissements scolaires la mise en œuvre d’un Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) face aux risques majeurs.

Les risques majeurs sont des accidents d’origine naturelle ou technologique exceptionnels qui obligent la communauté scolaire à s’isoler en attendant la mise en place de secours.

Dans le cadre de cette loi publiée par l’Éducation nationale au BO EN Hors-Série n°3 du 30 mai 2002, nous vous informons de la tenue régulière d’exercices de PPMS.

Présentation du PPMS

Cet exercice a pour but :

  • de donner aux élèves les règles élémentaires à observer dans un cas de déclenchement de l’alerte PPMS (tout comme le sont les exercices d’alerte incendie). Les élèves seront dans un premier temps informés de l’organisation générale de ce type d’exercice et des lieux et accès qu’ils devront emprunter pour se rendre dans une zone de confinement.
  • de contribuer à l’éducation à la sécurité : Les élèves sont des acteurs de leur propre sécurité. Ils doivent s’informer de la démarche à suivre pour ne pas se laisser gagner par la panique en cas d’accident majeur.
  • de vérifier au sein de l’équipe encadrante, des éventuelles améliorations à apporter au PPMS mis en place pour pallier les problèmes éventuels, incidents que le groupe de recherche sur le projet n’avait pas forcément imaginé.

Plus d’informations sur le site académique consacré au PPMS.

Consignes de sécurité :

Lors de cet exercice, comme dans le cas d’une alerte réelle, il n’est pas autorisé de rentrer ou sortir de l’enceinte de l’établissement.

Les parents ne doivent pas venir chercher leur enfant qui est en sécurité au sein du lycée, grâce au PPMS mis en place.

 

Sauriez-vous réagir ?

Découvrez-le en testant vos connaissances ici.

Partagez !

J-C. Moreau-Trouvé

Professeur de physique - chimie, webmestre et référent numérique de l'établissement.