La préparation au Grand oral au lycée

Notre lycée s’investit dans le Grand oral

Le Grand oral étant une épreuve terminale, toute une organisation s’est développée pour aider les élèves à acquérir de nombreuses compétences oratoires (gestuelle, langage, visuel).

C’est pour cela que ce jeudi 04 mars 2021, une journaliste et sa photographe, du journal “Le Monde”, sont venues dans notre lycée pour rencontrer les élèves et ce que nous mettions en place.

De ce fait, elles ont rejoint le club théâtre à l’amphithéâtre et une partie des élèves de l’atelier Grand oral ; puis elles ont suivi Monsieur Protais au CDI qui évaluait des élèves à l’oral. De retour à l’amphithéâtre, elles ont fait une interview de groupe.

Les deux journalistes

Clubs : la pratique de l’oral

Pour cette journée particulière, deux clubs présentant des points communs s’étaient associés : le club théâtre et le club Grand oral.

Club Théâtre

Horaires : tous les vendredis, de 13h à 14h.
Avec Mme Daoud, Fabienne et Jules.

Le club théâtre, c’est avant tout un groupe avec une très bonne entente, aidant à développer ses capacités théâtrales : oratoires et physiques.

La bonne entente et la confiance entre membres diminuent le stress. S’exprimer en public devient de plus en plus facile au fil des séances. On a beaucoup moins peur de s’exprimer à l’oral, et ce parfois même dans la vie de tous les jours, en classe… C’est une expérience très enrichissante (c’est vraiment vrai, venez essayer) !


Club Grand oral

Horaires : tous les jeudis, de 13h à 14h et les vendredis de 15h à 16h.
Avec Mme Daoud, Mme Likion, Fabienne, Jules et Mme Guaiana.

Le club Grand oral a pour objectif, comme son nom l’indique, de préparer les élèves à cette épreuve dont on parle tant. Quelle posture adopter, comment avoir une voix fluide et stable, savoir soutenir le regard, ne pas trembler, avoir de la prestance… enfin bref, avoir confiance en soi. Les enseignants apportent des conseils personnalisés selon l’élève. Avec ça, le bac est en poche.

Certains professeurs, axés vers le dynamisme, ont mis en place des séances dédiées au grand oral pour leurs élèves de terminale.

C’est le cas, par exemple, de M. Protais, que les journalistes ont rencontré au CDI. Au début de la séance, une élève est passée à l’oral, comme elle l’aurait fait devant le jury, mais devant ses camarades et son professeur.

​Des cours spécifiques

Ensuite, les élèves ont noté, sur un post-it, ce qu’ils pensaient de sa prestation.

Elle a donc pu obtenir un point de vue extérieur, ce qui lui a permis de comprendre ce qui allait ou non, comment s’améliorer, ou même pourquoi pas, de recevoir des messages positifs et encourageants si tout était parfait.

Puis, ils sont allés sur les ordinateurs et ont fait la même chose mais pour d’autres camarades, qui avaient préparé des vidéos prévues à cet effet. Ces activités permettent d’anticiper, pour ne pas être pris au dépourvu le jour de l’épreuve et avoir pleinement confiance en soi. Elles permettent aussi d’affiner son projet personnel.

Et voilà ; un très bon moyen de se préparer pour le Grand oral !

Interview générale à l’amphithéâtre

À la fin de la séance avec M. Protais, les deux journalistes avaient prévu d’interviewer des élèves ainsi que des membres du personnel pour s’informer un peu plus sur la vie lycéenne, les autres projets, l’énorme investissement de tous les élèves au sein de l’établissement par le biais des différents clubs (M.D.L) du C.V.L., des événements réalisés où tout le monde contribue.

Pour conclure

Au final, les journalistes sont reparties, satisfaites de leur journée. Peut-être que, si vous lisez le journal “Le Monde”, vous verrez leur article.

C’était une belle expérience, et on a pu réaliser à quel point notre lycée était impliqué dans la réussite de ses élèves. Tous les moyens sont mis en place pour optimiser les chances de faire un grand oral unique, original et maîtrisé.

Le Grand oral, on va le réussir ! Sans aucun doute !

Alyssa Flury (TE)
JAFFRÉ Anaelle (TA)
Fabienne

Préparation du Grand Oral pour la session du Bac 2021

Chères et Chers élèves,

Vous allez bientôt pouvoir mener votre Grand oral à l’occasion de la session 2021 du baccalauréat et au quotidien, vos enseignants sont mobilisés pour vous accompagner, préparer cet enjeux pour l’obtention de votre qualification et au delà développer vos compétences en communication orale afin de préparer votre immersion au sein de l’enseignement supérieur.

Je vous propose de trouver ci-joint des exemples d’outils complémentaires qui pourront accompagner votre démarche de préparation à cette échéance et vous incitant à bien utiliser les ressources de l’ EPLE et les dispositifs proposés tant en séances pédagogique qu’en actions de soutien, pour soutenir vos apprentissages.

Alors bon travail et soyez certains de vos compétences.

Le Proviseur

rappel des enjeux :

Temps 1 : vous présentez une question (5 minutes)

Vous avez préparé en avance 2 questions avec vos professeurs et éventuellement avec d’autres élèves. Ces questions portent sur vos deux spécialités.

Pour la voie générale, chacune de vos questions peut concerner soit une seule de vos spécialités, soit les deux en même temps. Par exemple, si vos 2 spécialités sont histoire-géographie et SVT, une de vos questions peut porter sur l’histoire de la médecine.

Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur une des spécialités de votre série.

Au début de l’épreuve, vous présentez donc ces 2 questions au jury, qui en choisit une.

Vous avez ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre vos idées et créer un support (une carte, un graphique, un schéma, etc.) à donner au jury. Rassurez-vous, ce support n’est pas évalué. Votre exposé se fait sans note.

Une fois que l’épreuve orale commence, vous devez expliquer pourquoi vous avez choisi de préparer cette question, puis vous développez et y répondez.

Le jury évalue votre argumentation et vos qualités oratoires.

Temps 2 : vous échangez avec le jury (10 minutes)

Par la suite, le jury vous interroge pour avoir plus de précisions et vous demander d’approfondir votre pensée. Ce temps d’échange permet surtout de mettre en valeur vos connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et terminale, et vos capacités argumentatives.

Temps 3 : vous échangez avec le jury sur votre projet d’orientation (5 minutes)

Vous expliquez en quoi la question traitée est utile pour votre projet de poursuite d’études, et même pour votre projet professionnel.

Vous parlez des différentes étapes qui vous ont permis d’avancer dans votre projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix des spécialités, etc.) et de ce que vous en ferez après le bac.

Le jury fait attention ici à votre manière d’exprimer une réflexion personnelle et à vos motivations.

La composition du jury du Grand oral

Dans le jury, il y a 2 professeurs de matières différentes :

  • un professeur d’une de vos spécialités (ou un professeur de la spécialité de votre série pour la voie technologique)
  • un professeur de l’autre spécialité ou d’un des enseignements communs, ou un professeur-documentaliste.

Revues SES

Mme. Fetu et les élèves de 2G, 2I et 1I ont le plaisir de vous dévoiler les revues Covid-19 et les sciences économiques et sociales qu’ils ont réalisées.

Nous avons tous et toutes vécu une période très particulière depuis le 16 mars avec les deux mois de confinement.
L’actualité s’est fait plus présente que d’habitude au sein des foyers et nous avons pu remarquer que les notions de Sciences économiques et sociales vues en classe étaient employées par divers acteurs de la vie quotidienne. Nous nous sommes donc appuyés sur cette actualité, principalement sur des articles de presse en ligne, pour illustrer quelques notions économiques, sociologiques ou encore politiques vues en cours.

Une fois ce travail réalisé, deux élèves se sont portés volontaires pour compiler et réaliser la revue, en plus de leur travail en SES. Ils ont en effet mené un travail remarquable digne de vrais rédacteurs en chef. Ils ont assemblé les articles, parfois ré-écris des parties, cherché des illustrations, contacté leurs camarades si nous avions besoin d’informations complémentaires. Ils sont également proposé une charte graphique, rédigé un Édito et réalisé la page de couverture.

 

Bravo à tous les élèves impliqués !